Développement d'application SaaS

4 développeur d'application SaaS disponible, contactez-nous maintenant.

Qu'est-ce qu'une application SaaS

Un SaaS ou un "Software as a Service" est une méthode de distribution de licence logiciel. Ces logiciels sont toujours utilisés en ligne à l'aide d'un navigateur et sont généralement vendu sous base d'abonnement mensuel ou annuel. Ce modèle d'affaire a déjà grandement remplacé le mode de vente de licence logiciel standard ou l'on achetais à l'époque un logiciel à un prix fixe pour l'installer sur notre ordinateur de bureau.

Comment développer un SaaS

Pour développer un SaaS vous aurez besoin de programmeurs. Un groupe de programmeurs qui possèdent une variété de connaissance reliée au développement web. Le développement web comporte deux grands champs de compétences. Le frontend, utilisé dans tout ce qui est visible ainsi que les interactions et animations et le backend, qui contient la logique d'affaires, la base de données et lien entre les différents composants de l'application.

Vous devrez donc vous munir d'au minimum un développeur frontend et un développeur backend. Ou encore ce qu'on l'appel un développeur fullstack, un développeur qui maîtrise les deux aspects du développement web. Ce type de projet peut représenter une tâche ardue donc une équipe de plusieurs programmeurs est habituellement nécessaire pour compléter un projet. Une équipe de plus de 5 à 10 personnes est envisageable pour un projet d'envergure. Il faut donc avoir dans son équipe de nombreux développeur expérimenté, faire affaire avec une firme de développement, ou engager des développeurs.

Vos programmeurs devront utiliser un framework et un langage de programmation propice à ce genre d'application pour pouvoir la réaliser. Les CMS clef en main comme WordPress , Drupal ou les logiciels e-commerce comme Magento et Prestashop ne seront pas appropriés.

Certains logiciels SaaS sont plus faciles à développer que d'autres, et peuvent même être réalisés au sein même des outils du cloud. Ce qu'on appel l'aproche "serverless". Dans le cas contraire, ils devront être déployés dans une infrastructure plus traditionnelle. 

La complexité de votre logiciel dépendra grandement de la complexité des fonctions à réaliser, du nombre d'utilisateurs attendus et du choix de l'infrastructure. Les entreprises et entrepreneurs qui voudront créer des applications de plus grande envergure auront besoin d'une équipe d'une taille considérable et plusieurs mois de travail au minimum.

Développeur SaaS

Alors que tous les programmeurs web peuvent être en mesure de participer à la conception et la réalisation d'un SaaS, cette tâche est habituellement réservée aux programmeurs plus expérimentes. La conception de SaaS comporte de nombreuses difficultés. Ce sont souvent des logiciels à large base de données qui méritent une attention particulière au niveau de la structure des données. Les Software as a Service sont de plus en plus critiques pour les entreprises, ils doivent donc être toujours en ligne et répondre adéquatement aux demandes des utilisateurs et ce sans le moindre délais. De plus, des tâches supplémentaires doivent être réalisé pour assurer la sauvegarde constante des données et la sécurité celles-ci. Les infrastructures de ce genre sont souvent complexes et dépendamment du type d'infrastructure utilisé, peuvent être inaccessible aux programmeurs moins expérimenté.

Les SaaS sont composées d'un backend et d'un frontend. Les technologies frontend et back end choisi par les concepteurs de SaaS sont variés, mais on certaines technologies plus souvent utilisé que d'autres. Les back end utilisant le Python avec Django, le Ruby avec Ruby on Rail et le JavaScript avec NodeJs sont des choix que l'on retrouve fréquemment pour concevoir les backend de ce type de projet. Ce sont donc souvent des programmeurs qui maîtrisent ces technologies qui sont des réel développeurs SaaS. Pour ce qui est du frontend, l'incontournable JavaScript avec des outils comme Angular de ReactJS sont de mise.

Il est cependant important de comprendre que la clef de la réussite d'un projet SaaS se trouve souvent dans l'expérience des membres de l'équipe plutôt que de la technologie utilisée.

Les frameworks et langage

Pour réaliser votre SaaS, différents outils, et langages s'offrent à vous. Dans la grande gamme des langages qui peuvent être utilisés par des programmateurs le PHP, JavaScript, C#, Python et Ruby sont les langages qui sont le plus souvent utilisés pour ce type de développement. 

  • Pour ce qui est des frameworks. On retrouve généralement les frameworks suivants.

    • Django pour le Python
    • Ruby on Rail pour le Ruby
    • .net pour le C#
    • CodeIgniter, Laravel ou Symphony pour le PHP

Ou héberger un SaaS

Les solutions nuagiques (cloud)

De nombreux directeurs des technologies et programmeurs optent de nos jours pour des solutions nuagiques. Cette solution permet de sauver du temps et dans beaucoup de cas, elle peut offrir des économies de coût substantiel. Elle requiert souvent des connaissances spécifiques au fournisseur nuagique employé. La grande force de ces solutions est l'élasticités des ressources utilisés. En effet, il est possible d'augmenter ou réduire facilement les ressources utilisé et payé à l'utilisation. Ce qui permet de s'adapter rapidement à une augmentation ou une baisse des ressources nécessaire pour subvenir aux besoin des utilisateurs.

Les serveurs dédiés

Les serveurs dédiés sont des serveurs physiques qui sont achetés ou loués. Ils sont toujours viables même à l'ère du nuagique. Ils peuvent même s’avérer moins dispendieux en termes de facture d'hébergement, mais ils ont généralement besoin d'un plus long temps de mise en oeuvre et peuvent nécessiter plus de maintenance. Les deux types de solutions ont des avantages et inconvénients. Le choix dépendra beaucoup de vos ressources disponibles. Cette approche ne permet pas l’élasticité fourni par les solutions nuagique et est souvent plus coûteuse en temps à mettre en place. Cependant,  il est possible d'avoir une facture total moins grande avec les serveurs dédiés qu'avec les solutions nuagiques. C'est souvent le temps de gestion de serveur et les autres mots de têtes associés au serveurs dédiés qui monteront la facture réel. Beaucoup d'administrateurs réseau préconise toujours cette approche.

L'approche sans serveur (serverless)

Cette approche est relativement nouvelle et requiert des connaissances spécifiques des outils d'un des grands fournisseurs d’hébergement nuagique, par exemple Amazon AWS ou Microsoft Azure. Votre application est développée directement dans un environnement nuagique à l'aide des outils fournis par celui-ci. Pour prendre exemple sur les outils d'Amazon AWS, il est possible de construire une application complète en utilisant les différents produits nuagiques d'Amazon. En utilisant des produits comme Amazon Cognition, S3, API Gateway, DynamoDB, AWS lambda, SES, et SAM/Cloud Formation.

Chacun des outils fourni on une utilité bien précise.

  • Cognition pour la gestion des utilisateurs
  • S3 pour les fichiers statiques, comme les images, le CSS, le JavaScript, les logues et les copies de sauvegardes
  • DynamoDB pour la base de données API Gateway pour exposer vos scripts ou ressources
  • AWS lambda pour les différentes fonctionnalités de l'application
  • SES pour les courriels SNS pour le publications et l'abonnement aux événements (pub/sub notifications)
  • CloudFormation pour construire et maintenir l'ensemble de l'organisation serveless.

Une petite application SaaS qui utilise strictement une architecture "serverless" peut être développée rapidement si celui qui la construit connaît bien les outils qu'il utilise. Dans le cas contraire, la courbe d’apprentissage peut être fastidieuse, car il s'agit de beaucoup de services différents, propriétaire à l'hébergeur nuagique, qui doivent s’emboîter les un dans les autres.

L'approche serverless comporte de nombreux avantages. Premièrement, elle permet en théorie une augmentation de la demande infinie pour l'application qui utilise cette approche. (scalability). L'infrastructure étant 100% dans un nuage avec des ressources théoriquement illimitées, elle peut augmenter son utilisation des ressources de façons linéaires, sans devoir trop y réfléchir.

Les VPS

Les VPS sont souvent confondus avec les solutions nuagiques, car il utilisent souvent les mêmes mots clefs, soit nuagiques et "cloud", dans leur approche marketing. Souvent moins dispendieux qu'une vraie solution infonuagique, les VPS sont en fait des environnements virtuels sous un serveur bien standard. Dans certains cas la ligne est mince et de nombreuses fonctionnalités habituellement réservées aux environnements nuagiques se retrouvent dans les VPS.

C'est le cas de DigitalOcean, fournisseur de VPS très populaire qui possède de plus en plus de fonctionnalité qui s'apparente au nuagique. Copie de sauvegarde dédiée, load balancer, gestion de DNS et plus encore.

Les VPS sont l'équivalent d'un serveur dédié dans l'utilisation, mais c'est en réalité un endroit réservé dans un serveur plus gros. Souvent, votre mémoire vive est dédié, mais les core de l'unité central sont partagés avec les utilisateurs du serveur ou le VPS réside. Les VPS sous une même machine partagent les ressources, mais la machine possède bien suffisamment de ressources pour pouvoir abriter de multiple machine virtuelle.

Les différentes type d'infrastructure SaaS

Un software as a Service peut prendre différente approche pour gérer la séparation des multiples organisations ou utilisateurs auxquels le logiciel servira. Ces différentes approches ont toutes leur avantage et leur inconvénient, et votre développeur pourra vous en parler davantage et vous suggérer la bonne approche pour votre projet.

  • L'approche de base de donnée multiple (ou multi instance)
  • L'approche à base de donnée unique
  • L'approche par schéma

Travailler avec une compagnie de développement SaaS

Une compagnie de développement web qui possède une expérience dans ce type de logiciel est un partenaire de choix pour réaliser votre projet SaaS.

  • Développement d'application SaaS